Travailler en Suisse : quelles sont les opportunités qui s’offrent à vous ?

Travailler en Suisse : quelles sont les opportunités qui s’offrent à vous ?

Les salaires élevés ne sont pas le seul point fort de travailler en Suisse. Si vous projetez une expérience professionnelle fructueuse dans la confédération suisse, vous avez l’option de vous installer en tant que résident ou avec le statut de frontalier, de voyager quotidiennement depuis la France. Cet article présente les raisons pour lesquelles vous devriez travailler en Suisse et vous montre comment procéder.

Résorption du marché du travail en Suisse

Le modèle économique suisse est vu tel un modèle par les économistes internationaux. Cependant, par rapport à 2022, le nombre d’offres d’emploi a accru de 5 % au deuxième trimestre de 2023. En Suisse latine, les offres d’emploi ont augmenté de 11%, contre 4% en Suisse alémanique. En effet, beaucoup d’entreprises continuent de se plaindre d’un manque de ressources humaines. Malgré le ralentissement économique, cela semble soutenir la requête de main-d’œuvre qualifiée. 

Cela peut vous intéresser : Quelles compétences sont les plus demandées sur le marché du travail en 2024 ?

Ainsi, vos opportunités de dénicher un emploi en Suisse dépendent du secteur dans lequel vous souhaitez accéder, du poste que vous souhaitez exercer et de vos qualifications professionnelles. Pour en savoir plus sur le marché du travail en Suisse, n’hésitez pas à consulter ce site web https://www.devenirfrontalier.com.

Les secteurs générateurs du PIB élevé en Suisse

Pays accueillant un grand nombre d’immigrés, la Suisse se caractérise par une stabilité économique et politique qui attire de multiples entreprises multinationales. Abritant des universités renommées, le pays occupe un rôle important dans le développement et la recherche. Le marché du travail actif en Suisse attire bon nombre d’étrangers souhaitant travailler et vivre dans le pays. En effet, ce petit pays alloue une activité économique active, des opportunités d’emploi dans différents secteurs et une qualité de vie optimale. Les travailleurs qualifiés du secteur financier sont particulièrement prisés.

A lire également : Comment utiliser la nigelle ?

La plupart de la main-d’œuvre suisse se trouve dans le domaine des services, banques, assurances et commerce de détail. Ce dernier est fortement représenté par l’horlogerie, pilier de l’industrie du luxe et symbole d’excellence.

Quant au PIB de la Confédération helvétique, il est généré par les principaux secteurs d’activité suivants :

  • le tourisme,
  • l’agriculture,
  • l’industrie chimique,
  • la pharmacie,
  • la métallurgie,
  • la fabrication d’équipements électriques,
  • les médias.

Démarches pour un permis de travail en Suisse

Cependant, l’entrée en Suisse n’est pas gratuite et certains critères doivent être remplis, spécifiquement l’obtention d’un permis de travail, selon la nationalité du demandeur d’emploi. 

En Suisse, il se décline une variété de types de permis de travail qui correspondent à diverses situations et durées d’emploi. Les plus importants sont : le permis G de frontalier, le permis B et le permis C.

Les demandes doivent être déposées par les employeurs et soumises au Bureau national de l’immigration ou à l’Office national du travail. Dans de nombreux cas, le formulaire de demande peut être téléchargé sur le site Internet de l’administration concernée.

Toutefois, les ressortissants français et européens peuvent travailler en Suisse pendant 90 jours sans permis de séjour. Avant le début de l’activité, pour les longues durées, l’employeur doit établir un contrat de travail ou une déclaration d’engagement.

Les commentaires sont fermés.
© 2022. Tous droits réservés.